Archives de l’auteur: admin

LES CHINOIS PEINTS PAR EUX-MEMES 9

A tant que de divorcer, pourquoi ne pas le faire courtoisement ? Ces Vieux-Chinois avaient raison… Tout cela pourrait sembler un peu puéril, et n’être que des formes ; mais ces formes s’appliquaient à tout et ne négligeaient pas la justice dans le sens le plus strict, le plus sévère du mot. Ainsi, il arrive sou¬vent que les grands, que ... Lire la suite »

LEJAPON MODERNE 12

Le Japon n’est pas encore très riche, pourrait-on m’objecter… Et c’est vrai. Jusqu’à l’heure actuelle, le Japon n’est guère qu’un pays agricole ; et l’industrie n’y apparaît encore qu’embryonnaire. Mais la transformation politique fut si prompte à Tokio qu’une transformation écono¬mique presque instantanée n’aurait pas le droit de nous surprendre. Le jour que cette transformation serait chose faite, le Japon ... Lire la suite »

LEJAPON MODERNE 11

Je crus devoir faire un certain nombre d’articles dans la presse fran¬çaise à ce sujet. Mais on m’en refusa plusieurs : on les jugeait trop in¬vraisemblables : j’osais affirmer que la guerre serait rude, mais qu’en quelques batailles effroyables le « petit » Japon triompherait définitivement de la « grande » Russie. Plus tard, on me rendit justice. Je ne ... Lire la suite »

LEJAPON MODERNE 10

Ce temple a trois cents ans ; il est entretenu avec un soin minutieux ; on n’a pas laissé ternir une seule de ses dorures ; il ne manque pas un pétale à ses milliers de fleurs, ni une main à ses milliers de monstres. Et cependant, à je ne sais quoi d’un peu atténué dans son éclat, d’un peu ... Lire la suite »

LEJAPON MODERNE 9

Nous allons franchir, maintenant, la muraille beaucoup plus magnifique de la troisième enceinte, tout en laque d’or celle-ci, avec sou¬bassements de bronze. Elle est divisée en une série de panneaux ajourés, où sont représentés, en sculpture profonde, toutes les bêtes de l’air et de l’eau, toutes les fleurs connues et toutes les feuilles : des méduses d’or étendent leurs tentacules ... Lire la suite »

LEJAPON MODERNE 8

Déjeuner rapide et quelconque, dans la première maison de thé venue, mes hommes m’attendant à la porte. Éternellement la même chose, ces maisons de thé japonaises : les petites baguettes, le riz, la sauce au poisson ; les innombrables tasses et soucoupes en fine porcelaine où sont peintes des cigognes bleues ; les servantes, toutes jeunes et bien peignées, s’inclinent ... Lire la suite »

LEJAPON MODERNE 7

peints sur papier de riz, qu’il suffirait, à lui seul, pour donner l’indication du Japon, si on l’avait perdue. Des bateliers, en longues robes bleues bariolées de grecques blanches, nous poussent assez lestement, en poussant du fond, avec des perches. Et, sur la rive opposée, nous attend un autre train où nous reprenons machinalement nos mêmes places. Encore mes voisins ... Lire la suite »

LEJAPON MODERNE 6

Pierre Loti s’était promené au Japon deux ou trois années avant moi ; et son voyage, pareil à celui que je fis moi-même, il l’a raconté dans un de ses livres, et beaucoup mieux, certes ! que je ne saurais jamais rien raconter. Je vais donc vous demander la permission de citer ces quelques pages… C’est le voyage de Nikkô ... Lire la suite »

LEJAPON MODERNE 5

Car n’allez pas vous figurer qu’un homme coureur était bon seulement pour de toutes petites promenades !… Oh ! non ! Les grandes courses, celles de cinq lieues, de dix lieues, de vingt lieues, n’effrayaient pas les kourouma-djinns. Deux hommes, ou quatre, y suffisaient. La moitié de l’attelage tirait, l’autre moitié se reposait… Se reposer signifie, en l’occurrence, courir à ... Lire la suite »

LEJAPON MODERNE 4

Les Japonais, par ailleurs, sont, au moins en apparence, très accueillants, pour les étrangers. La moindre rencontre, le moindre con¬tact, même fortuit et tout momentané, s’accompagnent de révérences, de sourires, et de petits : « Oyahi ! Oyahi ! » qui ne sont rien autre chose qu’une correcte et cordiale salutation. Je ne sais guère au monde de spectacle plus ... Lire la suite »