LE JAPON ANCIEN

LE JAPON ANCIEN 17

Soudain, cette année-là, 1854, de grands vaisseaux noirs et blancs arrivent. Ils portent, à leur poupe, un pavillon rouge et blanc, au franc- quartier bleu parsemé d’étoiles blanches : le pavillon des Etats-Unis d’Amérique. Il s’est passé je ne sais quoi, je ne sais où… Quelque navire a naufragé, sur une côte japonaise… Quelques naufragés américains ont été molestés. Et ... Lire la suite »

LE JAPON ANCIEN 16

Au Xlle siècle, au Xle même, nous avons vu un pays sensiblement supérieur à l’Europe. Il n’en serait plus de même au XVIe siècle. Et saint François-Xavier, lorsqu’il surviendra, pour essayer de convertir les Japonais au christianisme n’aura pas du tout l’impression d’entrer dans une civilisation supérieure à la civilisation d’Occident. Plus tard, même, quand Yeyas aura définitivement expulsé les ... Lire la suite »

LE JAPON ANCIEN 15

Masasigné, pendant vingt ans, mit donc en péril le pouvoir des shogouns, et faillit restaurer complètement la toute-puissance des Mikados. S’il échoua finalement, et succomba dans une bataille, — la bataille des Minatogawa, — c’est uniquement parce qu’on lui donna des ordres formels et funestes. Son Mikado, qu’il avait tiré de rien pour en faire un véritable prince, avait fini ... Lire la suite »

LE JAPON ANCIEN 14

Les Tairas, poursuivis par les Minamotos, avaient dû se réfugier sur leurs vaisseaux. Us en avaient cinq cents. Les Minamotos les pour¬suivirent avec une flotte de sept cents voiles. Une bataille navale considérable s’engagea, telle Lépante, telle Actium ; et Yoshitsné, autre chevalier Bayard, y fit des miracles. Cependant, un de ses adversaires, un Taira, Noritsné (les deux noms se ... Lire la suite »

LE JAPON ANCIEN 13

Il y a force comparaisons qu’on pourrait faire ici. Kyômori, dans l’histoire du Japon, c’est un peu Charles-Quint dans l’histoire d’Espagne ; et c’est, peut-être aussi, plus exactement, le Marius de l’histoire romaine : un tyran grand homme, gouvernant, jusqu’à sa mort, parmi les proscriptions les plus farouches, les clémences les plus imprévues, et dotant l’Empire de lois justes et ... Lire la suite »

LE JAPON ANCIEN 12

Le temps passe. Les Tairas, trop puissants, se livrent dans Kioto, par-ci, par-là, à quelques plaisanteries du goût le plus douteux, comme de mettre le feu à tels quartiers de la ville qui leur déplaisent, de massacrer au hasard tous les hommes-coureurs et tous les cochers de chars… Au fait, en Occident, au Moyen Age, tous les gens très puissants ... Lire la suite »

LE JAPON ANCIEN 11

Je commence. En 1153, donc, le « nouy », cette bête fantastique, s’est abattue sur le toit du palais ; on l’a tuée à coups de flèches ; rien de mieux, à coup sûr, comme prophétie de malheurs, et de malheurs énormes. Ces malheurs, les voici : — Les deux grandes familles Taira et Minamoto, issues l’une et l’autre du ... Lire la suite »

LE JAPON ANCIEN 10

CHOSES QUI FONT NAÎTRE UN DOUX SOUVENIR DU PASSÉ Un jour de loisir, où il pleut, trouver les lettres d’un homme jadis aimé. Une nuit où la lune est claire. CHOSES PEU RASSURANTES Tandis qu’on ne connaît pas encore le cœur d’un domestique nou¬veau, on l’a envoyé chez quelqu’un, avec des choses de valeur. CHOSES RARES Une bru aimée par ... Lire la suite »

LE JAPON ANCIEN 9

L’aspect serein du ciel était merveilleux. Quand tous les plats eurent été apportés, un chambellan vint annoncer le repas. L’Empereur s’avança par la porte du milieu, accompagné de Son Excellence le Daïnagon, qui revint ensuite auprès des fleurs. L’Impératrice, alors, écarta son paravent et, venant au-devant de l’Empereur, l’accueillit sur le seuil. Elle était d’une beauté exquise dans sa démarche, ... Lire la suite »

LE JAPON ANCIEN 8

Au fait, ce voyage, moi, — sept cent et quelques années plus tard, — je l’ai fait ; je vous en parlerai donc. Admettons que nous ayons passé Malacca, que nous ayons remonté la formidable mer de Chine et que nous arrivions enfin au Japon. — Qu’allons-nous voir, d’abord, dans ce Japon inconnu, dans ce Japon du Xlle siècle ? ... Lire la suite »